bienvenue sur le 1er site français des passionnés d'ATC

historique

- Historique -

atc 70 de 1970 Honda fut à l'origine en 1970 du concept ATC (All Trike Cycles), ces drôles de petites machines à trois roues tous usages et tous terrains équipées de pneus basse pression. Mais tout a réellement commencé vers la fin des années 60, lorsque trois ouvriers japonais de chez Honda, shootés à l'imagination, se mirent à bricoler un bizarre engin dépourvu de suspension, équipé de gros pneus ballons et d'un moteur horizontal 4 temps de 90 cm3. Comme çà pour voir... Exposé au salon de Tokyo en 1968, l'hybride US 90 est baptisé ATC 90. Comme par hasard, ces flingués que sont les US boys trouvent là un nouvel exutoire à leurs élucubrations et fondent aussitôt une nouvelle secte : celle des ATCistes. Le marché US et ses potentialités ayant un poids certain dans les décisions japonaises, la fabrication débute en 1970, et c'est aussitôt l'engouement irréversible pour ce type d'engin.

L'année suivante, sort l'ATC 110, le premier d'une grande série, assez frustre mais utilisé par tous, depuis les promeneurs jusqu'aux agriculteurs.

15 ans ont passé et Honda a développé une gamme entière, mini ATC, utilitaires, 4 roues et 4 roues 4 x 4 pour se voir aussitôt emboîter le pas par les autres constructeurs japonais. En effet, les modèles sport, de plus en plus performants d'ailleurs, ne représentent que la partie visible de l'iceberg : c'est l'arbre qui cache la forêt des modèles utilitaires et de loisirs. Avec 45 modèles et cinq marques pour le seul marché US, les ventes globales atteignaient l'impressionnant chiffre de 520.000 unités pour l'année 1985 alors que, en 1982, Honda fournissait déjà, à lui seul, 200.000 ATC. L'Australie et la Nouvelle-Zélande ont, elles aussi, craqué et il n'est pas rare d'y recenser quantités de fermes disposant d'un parc regroupant de 4 à 20 ATC.

Maintenant, les ATV débarquent en Europe par l'Angleterre où 8.000 unités ont déjà été vendues pour la seule année 1985. Chez nous, par contre, toujours en retard et engoncés dans notre carcan administratif et hexagonal, le trike fait son entrée plus calmement que chez les Anglo-saxons, mais suffisamment cependant pour qu'il ne s'agisse pas d'un hasard.

Honda : le pionnier

Il nous faut d'abord rendre hommage à Honda, précurseur en matière de trike. Leader mondial de la moto, il est tout à fait normal de retrouver la marque aux premières loges du marché français. Chez Honda, un fonceur du nom d'Hervé Guio s'est lancé à corps perdu dans le monde naissant des ATC. Ce fut d'abord par le biais de la compétition, sans doute une fausse route que l'importateur reconnaît volontiers.

Encore au stade des balbutiements, l'ATC se devait d'être certes présenté et promu au travers au travers d'évènements attractifs. Le Trophée Honda Canada Dry fut créé en ce sens. Là fut l'erreur, puisque le seul angle sportif ne correspondait pas à la définition des engins d'alors. L'ATV est un produit tout à fait nouveau dans son concept. Ni extrapolation, ni mauvaise copie de ce qui pouvait exister jusqu'alors, l'ATV fut tout naturellement mal perçu par une presse moto et auto qui ne put s'empêcher de comparer les trikes avec les véhicules à deux ou quatre roues que les journalistes avaient l'habitude de tester. Bien évidemment, si l'on tente de comparer un ATC à une moto de cross, d'enduro, à un buggy ou encore à un 4 x 4, on commet fatalement l'erreur grossière qui a engendrer ce genre de réflexion : "A 130 km/h, çà ne tiens pas le pavé". Il est vrai que les premiers engins sont apparus en compétition et qu'il existe effectivement des modèles course, qui d'ailleurs, tiennent très bien la piste à 130, voire plus. Mais Honda et quelques concessionnaires pionniers, après trois ans de mouvance incertaine, ont totalement révisé leur position en cernant mieux le concept ATV. Le domaine privilégié de ces engins, c'est l'utilitaire sur lequel est venu se greffer le loisir. Outil utile par définition, l'ATV affiche quantité d'avantage pour de multiples utilisations. On les retrouve par exemple sur les pistes des aéroclubs où ils sont chargés de rentrer et sortir des hangars les avions privés qu'ils tirent jusqu'aux pompes à essence. Gadget ? Eh bien non, faites le calcul, vous serez étonnés par l'économie d'heures réalisées sur le potentiel moteur ! Utilisé également sur les grands chantiers, en bord de mer ou de lacs, sur les circuits automobiles, dans les exploitations agricoles (1,4 millions de petites ou grandes propriétés en France), pour la surveillance et l'entretien des forêts, dans les parcs de loisirs, l'ATC est donc l'engin idéal pour tous les menus labeurs qui prennent avec lui un merveilleux goût de loisirs.

YAMAHA : à quand l'homologation ?

tri moto 125Cette politique de l'utilitaire prônée par Honda est reprise par Yamaha qui tente actuellement de faire homologuer ses véhicules et, notamment, les plus de 125 cm3, en engins agricoles. Pour se faire, Jean-Claude Olivier, responsable de Yamaha chez Sonauto, nous a déclaré avoir proposé un système de bridage électronique limitant la vitesse des ATV à 30 km/h.

L'administration rechigne et réclame un bridage mécanique qui obligerait à la refonte des blocs moteur boite. Cependant, le dialogue est engagé et Bruno Melchior de Sonauto vient d'être spécialement nommé pour s'occuper de ce secteur encore marginal. Le marché du loisir, on y croit également chez Yamaha à condition que des circuits spécifiques soient tracés. En tant qu'engin à part entière, le trike à besoin de circuits adaptés à ses capacités. Evidemment, on envisage quantité d'utilisation, notamment dans le domaine agricole, pour toutes sortes de travaux qui éviteraient aux agriculteurs d'avoir à se servir de leur tracteur, dont une seule roue coûte finalement le même prix qu'un ATV. Yamaha, en considèrent uniquement sa gamme de produits homologables, envisage un marché de 2.000 pièces par an, pour un marché total de 10 à 15.000 véhicules en France, marché qui pourrait être multiplié par 2 ou 3 si les services publics et l'administration envisageaient l'acquisition d'ATV. "..."

KAWASAKI : sur la réserve

Kawasaki de 1981Kawasaki France, sortant tout juste d'une restructuration, ne tient pas à se disperser, d'autant que sa politique est de produire des modèles spécifiques et performants qui se situent plutôt du côté des grosses cylindrées de route. De plus, les trois roues verts Kawa se vendent bien aux Etats-Unis, mais sont montés sur place pour ce marché. Kawa France seraient donc dans l'obligation de les acheter outre-Atlantique à des tarifs trop élevés. "..." Christian Bourgeois n'est pas très optimiste quant à l'arrivée d'une gamme ATV Kawasaki sur le marché qui, selon lui, se situe du côté des engins sportifs, représentant un marché restreint.

Cependant, si des concessionnaires dynamiques voulaient relever le défi et rentrer ces véhicules, Kawasaki-France serait prêt à les aider.

Rassurez-vous, l'appel lancé a été entendu puisque par exemple, M. Pépineau, d'Azur Moto à Toulon ou M. Henriette de Boxer Bikes à Toulouse, croient en ces produits mais restent orientés par la politique évasive de leur importateur !

Si certains croient farouchement à l'ATV et son développement, d'autres plus timides, appliquent la politique du "Wait and see" et se demandent encore en quoi ces véhicules peuvent être utiles.

La réponse est simple et nous reprendrons le mot d'Hervé Guio: "partout dans le monde, des ingénieurs travaillent pour nous faciliter la vie en perfectionnant sans cesse les systèmes de communication : téléphone, ordinateurs, satellite, grands axes routiers, jet, etc... Toutes ces techniques et ses appareils répondent au besoin d'une vie "plus facile et plus agréable". Le Trike n'est rien d'autre qu'un engin de type nouveau, économique, fiable, polyvalent et susceptible de faciliter la vie en qualité, d'utilisateurs potentiels. Les acheteurs sont donc de tout bord : gardes forestiers, agriculteurs, loueurs, parc de loisirs, surveillance des plages, des forêts, vendeurs et grandes propriétés, aéroclubs, particuliers... Et la liste pourrait s'allonger ainsi à l'infini, puisque l'on ne cesse de découvrir de nouvelles applications pour ce type d'engin. Aussi, calez-vous bien dans votre fauteuil, vous voilà parti pour un festival en cinémascope des principales versions de ces drôles de machines !

Haut de page

________

menu Haut Menu du haut
menu Bas Menu du haut
Vente en ligne de pièces détachés neuves et occasion
Paypal

Toutes nos photos et documents publiés ne sont pas des exemples de sécurité. Pour toutes ces machines motorisées de la plus petite à la plus grande : Casque et équipement OBLIGATOIRES.

- © Tous droits réservés © - Association loi 1901 OG Compétition - 465, Route de Montgrimoux - 01570 FEILLENS -
menu Droite Menu du haut
PDVRacing - 12 heurs de Pont de Vaux
PDVRacing - 12 heures de Pont de Vaux
Vente en ligne de pièces détachés neuves et occasion
Vente en ligne de pièces détachés neuves et occasion
Paypal
Vidéo présentation Club ATC
tente pliante lptent
LPTENT
Facebook
La boutique des vêtements SIXS by GO ATC Equipements
Sixs
Sixs